Repassage du lin : astuces et conseils

Le repassage du lin ne se fait pas exactement de la même façon que celui d’une autre matière. Le lin possède en effet des particularités, dont il est indispensable de tenir compte. Si certaines personnes apprécient particulièrement son côté froissé, d’autres le préfèrent bien repassé. Découvrez tous nos conseils pour traiter de la meilleure des façons cette fibre exigeante et prisée. La qualité et la durée de vie de vos vêtements, draps et rideaux en seront optimisées.

Le lin, de plus en plus prisé


Depuis des années, le lin a incontestablement le vent en poupe. Il est de plus en plus utilisé, que ce soit au niveau des vêtements, du linge de maison ou des éléments de décoration. Il est vrai que le lin possède de nombreux avantages, qui le démarquent des autres tissus.

Une fibre écologique


Dès sa culture dans les champs, le lin marque sa différence avec son côté résolument écologique. En effet, il n’utilise que très peu d’engrais pour pousser, et n’a pas besoin d’irrigation. Les agriculteurs qui le cultivent ne recourent que très peu aux pesticides et aux herbicides : on estime en effet que la quantité utilisée est cinq fois moins élevée que pour la culture du coton. La macération se fait de façon naturelle, grâce à la pluie et à la lumière. À l’issue du ramassage, la terre reste propre, sans aucun déchet.


De nombreux avantages


Ce n’est pas un hasard si de plus en plus de personnes font aujourd’hui le choix du lin. Cette fibre possède en effet de nombreux atouts :


- Le lin est thermorégulateur, ce qui en fait un tissu idéal quelle que soit la saison. En effet, il conserve la chaleur lorsqu’il fait froid, et il procure une sensation de fraîcheur lors des périodes estivales.


- Pour peu que l’on en prenne soin, le lin est extrêmement résistant. Il vous accompagne durant de nombreuses années, et il a l’avantage de s’améliorer avec le temps (il a en effet tendance à s’adoucir au fur et à mesure des lavages).


- Le lin est bon pour votre peau. En effet, il sèche rapidement, ce qui empêche la transpiration d’y stagner. 


- Enfin, l’une des caractéristiques principales du lin est sa capacité à absorber l’humidité.

repassage lin

Le repassage du lin : les étapes essentielles


Comment entretenir les textiles en lin ? Fibre naturelle, le lin possède certaines particularités, dont il faut tenir compte lorsqu’il s’agit de le laver et de le repasser. Découvrez tous nos conseils et astuces pour adopter les bons réflexes avec ce type de tissu qui, en dépit de ses nombreuses qualités, se froisse facilement. L’entretien du lin suppose effectivement d’avoir quelques connaissances en la matière.


Si vous n’avez ni le temps ni l’envie de vous en occuper, MERC+ est là pour vous soulager. Nos femmes de ménage connaissent parfaitement toutes les méthodes et les précautions à prendre pour repasser entretenir et nettoyer vos vêtements et votre linge en lin. N’hésitez pas à leur confier, pour avoir l’assurance de les conserver en bon état et pour très longtemps.


L’importance du lavage


Un repassage facile du lin dépend en grande partie de ce qui a été fait en amont. Le repassage d’une nappe, de rideaux ou de vêtements en lin est en effet conditionné par leur lavage et leur séchage. Il est ainsi recommandé, et c’est parfaitement logique, de prendre connaissance des instructions figurant sur les étiquettes de vos textiles.


En effet, certaines pièces peuvent avoir été confectionnées avec un mélange de fibres. Pour éviter tout impair, mieux vaut savoir exactement ce qui est recommandé par le fabricant. Pour certains vêtements, seul un nettoyage à sec est préconisé (notamment pour les vêtements qui comportent des doublures). Les passer à la machine à laver pourraient fortement les endommager, et de manière souvent irréversible.


Rappelons quelques conseils de base :


- Ne choisissez pas des températures trop élevées (n’effectuez pas un lavage à plus de 40 degrés) ;

- Évitez de mélanger les couleurs ;

- Comment rendre le lin plus souple ? Ne lavez pas vos vêtements en lin avec d’autres vêtements d’une matière différente. Cela pourrait les rendre plus rêches et moins agréables au toucher.


Il est préférable d’utiliser une lessive douce, sans chlore ni agent blanchissant, qui ne maltraite pas vos vêtements ou votre linge. Pour l’essorage, la vitesse maximale conseillée est de 600 tours. Ainsi, les habits ne frottent pas contre le tambour de la machine et sont protégés contre les risques de brisure.


Et le séchage ?


En ce qui concerne le séchage, il existe plusieurs options. Si le lin supporte de passer au sèche-linge, il est néanmoins recommandé d’éviter ce type de séchage. En effet, vos vêtements auraient tendance à s'abîmer plus rapidement en cas d’usage répété du sèche-linge. Est-ce que le lin rétrécit au sèche-linge ? La réponse est oui, parfois. Pour ces différentes raisons, nous vous recommandons de faire sécher vos textiles en lin à l’air libre (ce qui a en plus un impact environnemental positif).


Pour rendre le repassage moins fastidieux, étendez d’abord vos vêtements ou votre linge de maison bien à plat lorsque vous les faites sécher, afin d’éviter les plis. Un pli sur du lin est en effet particulièrement difficile (et énervant !) à rattraper. Étirez les ourlets et les coutures au maximum : là aussi, cela vous permet de gagner un temps précieux pour l’étape suivante.

repassage lin conseils femme de ménage

Le matériel nécessaire


Pour qu’il se fasse dans de bonnes conditions, le repassage du lin lavé suppose naturellement d’utiliser certains équipements.


- Un vaporisateur. Il est impossible, ou presque, de s’attaquer au repassage d’un linge totalement sec. Utilisez donc un vaporisateur, rempli avec de l’eau propre.


- L’amidon est votre meilleur allié. Une légère pulvérisation détend les fibres et facilite le repassage.


- Une centrale vapeur. Il s’agit d’un élément indispensable, et vous ne pouvez pas transiger sur sa qualité. En effet, le repassage de vos textiles en lin suppose d’utiliser une forte chaleur, en grande quantité. Optez pour une centrale vapeur avec une fonction « pulvérisation », très utiles pour repasser les endroits particulièrement délicats.


- Une bonne table à repasser. Il est particulièrement agaçant de se lancer dans une séance de repassage sur une table bancale. Sans compter que pour être efficace, le fer doit effectuer des mouvements réguliers et sans à-coups. Difficile à faire si votre planche à repasser ne cesse de pencher d’un côté ou de l’autre.


- Un tissu de pressage. Pour éviter que les fibres ne s’aplatissent, il est nécessaire d’intercaler ce tissu sous le fer. Cela permet en effet d’éviter qu’il ne rentre directement en contact avec le linge.

Comment bien repasser vos textiles en lin ?

Zoom sur nos astuces pour un repassage facile et efficace.


Les chemises et les pantalons


En ce qui concerne la chaleur du repassage du lin, ne prenez aucun risque et reportez-vous à l’étiquette du vêtement. Le nombre de points figurant à côté de l’icône représentant le fer à repasser indique la chaleur adéquate. C’est le meilleur moyen pour ne pas faire d’erreur sur la température de repassage de chemise en lin. Nombreux sont ceux à se demander si les chemises en lin doivent être repassées, ou pas.

En réalité, c’est à vous de décider : certains apprécient le côté froissé du lin non repassé, d’autres préfèrent un aspect parfaitement lisse. À vous de voir ! Pour les pantalons et les chemises, pensez à les humidifier cinq à dix minutes avant le début du repassage. Commencez de préférence par les parties les plus délicates, comme les cols et les manches. N’hésitez surtout pas à utiliser un peu plus d’eau et d’amidon sur les endroits récalcitrants.


Le fer à repasser doit surtout être en mouvement constant. Ne le laissez pas à l’arrêt sur le vêtement, sous peine de le brûler de façon irrémédiable. Une fois le repassage terminé, étendez la chemise ou le pantalon : porter un habit encore humide pourrait en effet entraîner la formation de plis.


Le linge de lit


Comme pour vos vêtements, il s’agit encore une fois d’une affaire de goût. En effet, il est tout à fait envisageable de ne pas procéder au repassage de ses draps en lin, de dormir avec une housse de couette ou dans un lit en lin sans repassage… Pour un effet bien lisse, la température du fer à repasser doit être comprise entre 110 et 150 degrés. N’allez pas au-delà : cela pourrait produire des marques jaunes (impossibles à faire partir) sur votre linge. Enfin, comme pour les chemises et les pantalons, pensez à repasser votre linge lorsqu’il est légèrement humide.


Les rideaux


Pour optimiser le repassage de vos rideaux en lin, commencez par prendre certaines précautions dès leur lavage. En effet, pour éviter que vos rideaux ne sortent trop froissés de la machine, pensez à les laver séparément : moins votre machine est chargée, moins votre linge sera froissé ! Si vous optez pour un nettoyage à la main, faites-le de préférence dans une baignoire. Faites ensuite sécher vos rideaux au grand air (dans la mesure du possible). Pour bien repasser vos rideaux en lin, commencez également lorsqu’ils sont encore humides.


Vous souhaitez confier votre linge à une professionnelle ? Faites confiance à nos femmes de ménage et découvrez nos services de repassage à domicile.